top of page
IMG20230707173456_edited.jpg

Éva a lu pour vous ..

Chroniques littéraires

Labyrinthes

Franck Thilliez

Fleuve

5 mai 2022

374 pages

Thriller & Polar

Chronique

22 janvier 2023

Dernier tome de la série Caleb Traskman, comprenant « Le Manuscrit inachevé » en 2018 et « Il était deux fois » en 2020 :

« Lorsque vous avez éliminé l'impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité. » Arthur Conan Doyle« L'unique différence entre un fou et moi, c'est que moi je ne suis pas fou. » Salvador Dali« Ainsi Dédale confond tous les sentiers du labyrinthe. À peine lui-même il peut en retrouver l'issue, tant est grande la tromperie de l'édifice. » Ovide, Les Métamorphoses.


Camille Nijinsky, flic, est en charge d'un dossier dont personne n'a voulu. Une sale blague pour la petite nouvelle de la part de ses machos de collègues.Un corps défiguré a été retrouvé dans un chalet, la coupable potentielle est hospitalisée en clinique immédiatement étant donné son état. Le psychiatre qui s'en occupe propose à Camille de lui raconter l'histoire que cette inconnue lui a relatée avant de perdre la mémoire. Il invite la policière a pénétré dans un véritable labyrinthe aux frontières de la folie.


Ainsi y-a-t-il cinq femmes ; nous en suivrons quatre pour découvrir en fin de parcours la cinquième, mystérieuse et clef de toute cette énigme.Vite mettons nos pas successivement dans ceux de Lysine la journaliste, Véra la psychiatre, Julie la kidnappée, Sophie la romancière.


Le retour de Caleb Traskman, cette figure du romancier dément, malsain et psychopathe, nous promet immédiatement des moments trashs, difficiles ; en effet le récit est jalonné de chapitres sanglants et insoutenables.Peu à peu, l'auteur parsème son roman d'indices, de discordances, nous transformant en petit Poucet aux pays de l'horreur. Celle créée par des éléments extérieurs mais aussi celle créée par notre psyché. Ces instants où soudain nous nous regardons dans le miroir sans nous reconnaître. En cela, ce thriller policier joue sur nos terreurs intimes, et Franck Thilliez peut traiter d'un sujet qui le fascine : l'amnésie. Nous frôlons la folie à l'instar de ces femmes qui sombrent peu à peu, ligne après ligne ; à quoi pouvons-nous nous raccrocher ?


C'est de la haute voltige très bien maîtrisée, la clôture du cycle Caleb Traskman étant un soulagement pour nos petites cellules grises.Dire que j'ai été étonnée, bluffée, surprise, non ! Je dois lire trop de littérature noire et mon esprit est devenu tortueux, c'est d'ailleurs inquiétant.

En revanche, l'intelligence et la jubilation de l'écrivain de ce texte, de ces trois tomes, me fascinent et me réjouissent. Je regrette un peu d'avoir lu les deux précédents opus à leur sortie, j'aurais préféré lire l'ensemble dans la continuité. Heureux ceux qui seront dans cette situation de découverte.Du bel ouvrage !


Le mot de l’auteur :En tant que bon artisan du suspense, je construis des intrigues qui jouent avec vos nerfs. Je vous emmène sur des territoires où votre imagination va fonctionner à plein régime et vous procurer un agréable sentiment de ce que j’appelle la " peur plaisir ". Mon dernier roman, Labyrinthes, est une expérience de lecture dans laquelle j’ai rassemblé tout ce que j’ai appris à faire en vingt ans d’écriture de thrillers : bâtir un récit labyrinthique, solide, intrigant dans le fond comme dans la forme. J’espère que vous ne pourrez pas lâcher ce roman avant d’en connaître le dénouement, puisqu’il y a un twist final qui devrait en surprendre plus d’un ! Bonne lecture !

Quatrième de couverture

Suivez le fil infernal
Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d'une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l'enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s'entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière...
« Tout d'abord, mademoiselle Nijinski, vous devez savoir qu'il y a cinq protagonistes. Toutes des femmes. Écrivez, c'est important : « la journaliste », « la psychiatre », « la kidnappée », « la romancière »... Et concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s'entremêle. Quant à cette cinquième personne, elle est le fil dans le dédale qui, j'en suis sûr, apportera les réponses à toutes vos questions. »

bottom of page