top of page
IMG20230707173456_edited.jpg

Éva a lu pour vous ..

Chroniques littéraires

L'énigme de Saint Olav

Indrek Hargla

Gaïa

2013

335 pages

Thriller Historique

Chronique

17 avril 2017

Tome 1 et 4 de la série « Melchior l'Apothicaire ».

Voici donc la lecture du premier et du dernier des quatre tomes des aventures policières de Melchior l'apothicaire, au XVème siècle en Estonie dans la ville de Tallinn, aujourd'hui capitale de ce pays entré dans l'union européenne en 2011. Petit rappel historique : les différentes villes portuaires et marchandes (et même plus au sud) autour de la Mer Baltique s'étaient regroupées pour unir leur force dans la Ligue Hanséatique. Les bateaux de ces commerçants ont été attaquées fin XIV début XVème siècle par les frères vitaliens, des corsaires sanguinaires, cruels et sans pitié. Les villes de la Hanse ont donc appelé au secours les chevaliers moines de l'Ordre teutonique qui ont débarrassé les eaux de cette engeance avec les mêmes méthodes que leurs ennemis.

Cet ordre Teutonique, constitué par des allemands, a été créé à la fin des grandes croisades autour de la Méditerranée, pour évangéliser les terres nordiques, dans l'amour et le respect surtout de la Vierge Marie.


Le premier livre « L'énigme de saint Olav » se situe donc dans ce contexte politique, en 1409, dans une Estonie sous pouvoir Allemand. La ville de Tallin en bas de la colline est construite sur des terres appartenant à l'Ordre, et celui-ci se tient dans une forteresse qui la domine. Le droit et la justice ne s'applique pas de la même façon que le meurtre soit commis sur la colline de Toompea (loi et châtiments de l'Ordre) ou dans la ville ( loi et châtiments de la ville). Melchior est apothicaire (ce qui regroupe les compétences d'un pharmacien, herboriste, saigneur, astrologue, pâtissier pour les biscuits et les gaufres au safran, confiseur pour les bonbons à l'anis, marchand de graines, d'épices, érudit, etc... ), et est donc un personnage central dans cette cité, nommé par le Conseil, et ayant déjà grâce à son sens de l'observation, et son talent de déduction, aidé le Bailli de la ville son ami Dorn à résoudre des meurtres. Il est alors âgé de la trentaine et est marié à une autochtone Keterlyn, estonienne gardienne des anciennes légendes et histoires nordiques.

Un chevalier de l'Ordre teutonique est retrouvé décapité, sa tête accroché à un crochet avec une pièce de monnaie de la ville dont il vient dans la bouche. Sacrée catastrophe pour la ville et l'Ordre, pour leur belle entente qui n'est que de façade. Toutes les guildes de commerçants vont lors du Conseil accepter que Melchior soit Bailli adjoint pour aider son camarade à trouver très vite le coupable. Les anciennes légendes, croyances vont refaire surface, ce monde étant encore entre le paganisme et la chrétienté. Passionnant ! dépaysant et érudit sans être pesant, c'est un livre et une enquête très bien écrite et traduite, la construction est virtuose, et plusieurs fois j'ai pensé à Umberto Eco mais du Nord. Achtung !!!! Premier policier estonien traduit en français et on comprend pourquoi.

Quatrième de couverture

Tome 1 - Tallinn, 1409.
Sur les hauteurs de la ville, les chevaliers teutoniques incarnent une aristocratie en fin de règne, tandis que la ville basse de Tallinn brasse une population métissée et contrastée. On y croise orfèvres, compagnons maîtres chanteurs, marchands de l'ordre des Têtes-Noires et chefs de guildes, dans l’activité bouillonnante du port de commerce de la Hanse. Un haut responsable de l'ordre des chevaliers est retrouvé décapité à la porte du monastère, une épée ensanglantée abandonnée à la hâte sur le chemin de la ville basse. Le bailli fait appel à son fidèle ami Melchior, l’apothicaire, réputé pour son ingéniosité. Courtisé pour une liqueur de sa fabrication, Melchior est un esprit éclairé au sein d’un monde obscurantiste et naïf. Il faudra toute sa perspicacité pour démêler « l’énigme de Saint-Olav ».Un polar médiéval envoûtant.

bottom of page